Aller au contenu principal

Israël accepte le rôle de l'Autorité palestinienne dans la bande de Gaza d'après-guerre

image prétexte

Résumé d'un article paru sur sémaphor.com

  1. Changement de Position d'Israël : Le gouvernement israélien, dirigé par Benjamin Netanyahu, a manifesté pour la première fois l'intention de laisser l'Autorité palestinienne (AP) gouverner la bande de Gaza après les opérations militaires contre le Hamas. Netanyahu était auparavant réticent à cause de préoccupations sur la corruption de l'AP et son incapacité à condamner les attaques du Hamas.
  2. Publication Stratégique : Un éditorial publié sur Elaph, un site d'information en langue arabe, par le conseiller à la sécurité nationale de Netanyahu, Tzachi Hanegbi, marque ce tournant. Ce choix de plateforme vise à communiquer directement avec les gouvernements arabes impliqués dans la reconstruction de Gaza.
  3. Déclarations de Hanegbi : Hanegbi a souligné qu'Israël n'a pas l'intention de contrôler Gaza mais reconnaît la nécessité d'un gouvernement palestinien modéré et légitime. Il a également reconnu les défis de l'AP à atteindre cet objectif et la nécessité du soutien international.
  4. Contexte de l'AP : L'AP, dirigée par Mahmoud Abbas, gouverne actuellement la Cisjordanie mais a été évincée de Gaza par le Hamas en 2006. Les États-Unis souhaitent une réunification sous la direction de l'AP pour favoriser la création d'un État palestinien.
  5. Perspectives et Défis : Malgré les réticences de Netanyahu, Israël doit choisir entre gouverner Gaza ou permettre à l'AP de le faire. Les États-Unis et d'autres soutiennent l'AP comme meilleure option, mais des questions demeurent sur qui dirigera et comment légitimer l'organisation à Gaza.
  6. Discussions et Réformes : Les États-Unis cherchent à identifier des membres des forces de sécurité de l'AP pour un déploiement à Gaza. Des discussions sont en cours entre l'AP, Israël, et des partenaires régionaux sur la restructuration de l'AP et la revitalisation des négociations pour un État palestinien.
  7. Position d'Israël et des États-Unis sur le Hamas : Israël et les États-Unis excluent le Hamas d'un futur rôle de leadership dans les territoires palestiniens, assimilant l'organisation à l'État islamique (ISIS).
  8. Recherche de Nouveaux Leaders : Les gouvernements américain et arabe recherchent des remplaçants potentiels pour Abbas, avec plusieurs noms en vue.
  9. Vue de Ramallah : Abbas s'est dit prêt à initier des réformes et à soutenir la reconstruction de Gaza, mais demande des mesures pour relancer le processus de paix. Il a également appelé à une conférence internationale pour une solution à deux États.
  10. Sondage en Temps de Guerre : Un sondage a révélé que la majorité des personnes interrogées en Cisjordanie et à Gaza soutiennent l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre.

En résumé, cet article décrit un tournant potentiel dans la gestion de la bande de Gaza, avec Israël envisageant de permettre à l'AP de gouverner, malgré des défis significatifs et des divergences de vues, notamment concernant le rôle du Hamas.