Aller au contenu principal

Augmentation « inacceptable » des abandons de marins en 2023, déclare l'ITF

image prétexte

Un récent rapport de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) a montré une augmentation alarmante de 11 % du nombre de cas d'abandon d'équipage en 2023 par rapport à l'année précédente.

L’ITF a signalé un total de 132 abandons, soit 13 cas de plus qu’en 2022.

La Convention du travail maritime de 2006 (MLC) stipule qu'un navire est considéré comme abandonné si l'armateur ne couvre pas les frais de rapatriement d'un marin, ne fournit pas l'entretien et le soutien nécessaires, ou rompt les liens avec lui, notamment en ne payant pas les salaires contractuels pendant au moins deux mois.

Le rapport de l'ITF révèle également que les salaires impayés dans 129 cas ont dépassé 12,1 millions de dollars, que 1 676 marins de navires abandonnés ont contacté l'ITF et que les marins indiens ont été les plus touchés avec plus de 400 cas signalés.

L’ITF a jusqu’à présent obtenu plus de 10,9 millions de dollars de salaires dus auprès de 60 des navires abandonnés. À mesure que les cas continuent d'être résolus et que davantage de marins se manifestent, le montant final devrait dépasser 12,1 millions de dollars.

Le coordonnateur de l'Inspection de l'ITF, Steve Trowsdale, a déclaré que l'augmentation des abandons de marins est « inacceptable ».

« C’est la conséquence d’une industrie dans laquelle le marin peut être une marchandise jetable. Les gens de mer et leurs familles paient le prix ultime de l’avidité et du non-respect des armateurs, subissant les conséquences inhumaines d’un système qui compromet leur bien-être, leur dignité et leurs droits humains fondamentaux. Les inspecteurs de l’ITF font un travail incroyable en demandant des comptes aux armateurs qui tentent de traiter les marins comme une sorte d’esclaves des temps modernes », a déclaré Trowsdale.

Le rapport de l'ITF montre que le Panama, premier État du pavillon au monde, a enregistré le plus grand nombre d'abandons avec 23 cas en 2023. Bien qu'ils soient les deuxième et troisième plus grands États du pavillon au monde, le Libéria et les Îles Marshall ne figuraient pas parmi les huit États du pavillon avec le plus grand nombre d'abandons. la plupart des abandons en 2023.

Blog tags