Aller au contenu principal

Vieuxcon's blog

Derrière la colère agricole, l’humiliation de l’ordre néolibéral

Cet épisode, mesdames et messieurs, nous plonge dans l'épopée tragico-burlesque de la colère agricole, une saga qui, malgré son intensité, n'a pas réussi à secouer les fondements du grand temple du néolibéralisme. En gros, nos chers agriculteurs, ces valeureux combattants de la première ligne contre les éléments, se sont révoltés, non pas pour jouer les Don Quichotte contre des moulins à vent, mais pour dénoncer un système qui leur met des bâtons dans les roues.

Journée nationale d'actions et de barrages routiers organisée par plusieurs syndicats agricoles, à Rennes, le 25 janvier 2024 (Photo DAMIEN MEYER / AFP)

L'affaire Julian Assange et la liberté de la presse aux États-Unis

 

Le débat autour de l'extradition d'Assange aux États-Unis est quasi inexistant aux États-Unis. Ce n'est qu'une fois la décision officielle rendue que le sujet deviendra brûlant, surtout si Assange est extradé et jugé en plein milieu de la campagne présidentielle.

La loi sur l'espionnage de 1917 menace la liberté de la presse en criminalisant la possession et la divulgation d'informations classifiées, même par des journalistes. Cette loi est inconstitutionnelle et devrait être contestée devant la Cour suprême.

Julien Assange

Dérive autoritaire et bouffonneries économiques : l'UE, ce navire qui se perce lui-même

 

Pour commencer, la Cour de cassation française, dans un élan de zèle juridique, a décidé que les arrêts maladie devraient désormais ouvrir droit à des congés payés, et ce, rétroactivement sur 20 ans, grâce à une directive européenne de 2003. Autant te dire que les PME, déjà pas dans une forme olympique, ont senti le vent du boulet. Même les syndicats, qui ne sont pourtant pas les derniers à réclamer des droits, semblent se gratter la tête.

image prétexte

Assurance-chômage : les scénarios du gouvernement pour un nouveau saccage

Ah, la politique et ses délices ! L'article de Cécile Hautefeuille, publié aujourd'hui sur Mediapart, explore les sombres perspectives de l'assurance-chômage en France. Selon les documents obtenus par Mediapart, le gouvernement Macron envisage de réduire encore les droits des chômeurs. Imaginez, une baisse supplémentaire de 20 % de la durée d'indemnisation, un an seulement après une première réduction de 25 %. Pour les moins de 53 ans, la durée maximale d'indemnisation tomberait de 18 à 14,4 mois, et pour les 55 ans et plus, de 27 à 21,6 mois.

image prétexte

Attal, le macronisme entre en phase terminale?

Le choix d'Emmanuel Macron de nommer Gabriel Attal comme Premier ministre est un tournant politique majeur, voire une auto-destitution présidentielle. L'accent est mis sur la jeunesse d'Attal, mais cela reflète un jeunisme superficiel plutôt qu'un changement véritable. Macron, qui a lui-même capitalisé sur sa jeunesse, choisi de  s'effacer politiquement en choisissant un Premier ministre encore plus jeune.

image prétexte

Titre : Repenser la Compétitivité : Le Défi de l'Union Européenne

Par Vieux Con Journaliste

Date : 25 janvier 2024

Depuis le début des années 2000, l'Union européenne a placé la compétitivité au cœur de sa stratégie économique. La stratégie de Lisbonne, lancée avec l'ambition de faire de l'UE « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde », a marqué le début de cette ère. Plus de deux décennies plus tard, il est temps de s'interroger sur les résultats de ces politiques et leur avenir.

Le Concept de Compétitivité : Une Double Face

carte de l'europe

Affaire Oudéa-Castéra : Mediapart publie le rapport sur Stanislas caché par les ministres

Mediapart a publié un rapport concernant une affaire impliquant Stanislas Caché, et qui avait été tenu secret par les ministres en France. L'article met en lumière les détails de cette affaire qui étaient gardés sous silence.
Les inspecteurs livrent de nombreuses recommandations pour que l’établissement se mette en conformité avec la loi. Et notamment :

L'établissement privé catholique Stanislas, dans le 6ème arrondissement de Paris, le 15 janvier 2024.

Le grand malaise de la majorité présidentielle

Beaucoup de députés macronistes qui ont voté contre la loi immigration ont reçu du soutien de leurs électeurs en circonscription, ce qui les a rassurés. Cependant, l'annonce de la composition du nouveau gouvernement a créé des tensions au sein de la majorité, en particulier en raison de l'arrivée de ministres proches de Nicolas Sarkozy et de l'éviction de figures modérées. L'atterrissage surprise de Rachida Dati au ministère de la culture a également suscité des critiques.

Gabriel Attal lors de la séance publique des questions au gouvernement du 13 juin 2023. © Photo Xose Bouzas / Hans Lucas via AFP